Haut de page

Logo préfècture région
DIRM-MEMN
Direction inter-régionale de la mer Manche est-mer du Nord

 Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Les services chargés de la mer et du littoral

Contenu

Visite de la préfète de région Normandie à bord du patrouilleur des affaires maritimes THEMIS

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 juillet 2017

Dans le cadre de ses missions, et sous l’autorité de la préfète de région Normandie, la
direction interrégionale de la mer Manche Est – mer du Nord (DIRMer MEMNor) coordonne les différentes administrations qui participent à la mission du contrôle des pêches sur la façade Manche Est – mer du Nord dans les régions de la Normandie et des Hauts-de France :gendarmerie nationale, gendarmerie maritime, douanes, DRAAF, DIRECCTE, DDTM/DML, DDPP ainsi que la Marine nationale.

Au sein de ce dispositif le patrouilleur des affaires maritimes THEMIS évolue jusqu’à 200 milles des côtes en Manche, en mer du Nord et en Atlantique. Long de 52 m, cette unité est dotée d’un matériel de haute technologie de détection et de communication de données. Elle est équipée de deux embarcations semi-rigides. Elle est armée par deux équipages de 17 marins.

Le contrôle des pêches maritimes est un élément majeur de la politique commune des
pêches conduite par l’Union européenne et les États membres. Il contribue à l’amélioration de la gestion des pêcheries et garantit la durabilité de la pêche sur le plan halieutique, environnemental, économique et social. Pour l’année 2016, en Manche Est-mer du Nord, les services de l’État ont réalisé 3108 contrôles dont 756 en mer, 663 au débarquement, 1548 sur les marchés locaux et 141 contrôles documentaires qui ont abouti à 251 décisions de sanction administratives.

En pratique, l’efficacité du dispositif de surveillance et de contrôle repose sur la complémentarité des services, à terre et en mer, ainsi que sur leur parfaite articulation, tant opérationnelle qu’administrative. Ce travail conjoint est particulièrement sollicité dans le cas de déroutement d’un navire.
Cette coopération a montré toute son efficacité à l’occasion du contrôle et de la verbalisation d’un navire de pêche anglais le 3 juillet dernier, faisant intervenir un hélicoptère de la douane, un patrouilleur de la gendarmerie maritime et une équipe de contrôle au débarquement constitué d’agents de l’unité littorale des affaires maritimes de la DDTM/DML de Seine maritime et de la gendarmerie maritime.

« Le contrôle des pêches porte ses fruits. Depuis quelques années certains stocks se reconstituent. J’ai plaisir à saluer le travail des services de l’État au profit de l’équilibre des ressources halieutiques et du rétablissement de la bonne santé de la filière des pêches maritimes en Manche Est – mer du Nord » déclare Fabienne BUCCIO, préfète de Normandie.

 

Pied de page

Site mis à jour le 17 août 2017
Plan du siteMentions légales - Contact  | Authentification | Flux RSS